© 2018, SOLUGEN
Partager
fr

Cet article constitue la suite de notre précédent blog traitant des bénéfices et points forts de la solution.  Nous nous intéressons ci-après aux avantages  environnementaux, et effectuons une synthèse globale des bénéfices qu’elle procure pour le traitement du lisier.

Les avantages environnementaux

  • Solugen fonctionne à l’électricité. Le système est peu énergivore (30 kWh suffisent à traiter un m3) et comprend un processus de récupération de chaleur en continu pour le traitement du lisier.
  • Diminution drastique des opérations d’épandage du lisier ce qui limite le recours aux énergies fossiles pour son transport. Solugen extrait du lisier une fraction solide, des fertilisants biologiques sous forme liquide, et une importante proportion d’eau pure.
  • Réduction de 90 à 95 % des gaz à effet de serre normalement émis lors de l’entreposage et de l’épandage du lisier. Un système Solugen qui traite 10 000m3 de lisier par an, engendre une réduction annuelle de 572 t CO2.
  • Réduction des gaz à effet de serre émis par les véhicules de transport de lisier et d’épandage
  • En réduisant considérablement les opérations d’épandage, il en résulte une diminution importante des risques d’eutrophisation des cours et plans d’eau.
  • À l’issue de la séparation liquide solide qui constitue la phase initiale du traitement du lisier, 85 % du phosphore contenu dans le lisier est présent dans la fraction solide. La gestion de cet élément fertilisant en est donc grandement facilitée, notamment dans les zones agricoles aux sols saturés en phosphore
  • Solugen permet d’extraire de l’eau pure à hauteur de 84 % du volume de lisier traité. Cette eau peut être utilisée pour le nettoyage des installations d’élevage par exemple ou être rejetée dans les bassins versants sans impact négatif pour l’environnement.

Co-bénéfices environnementaux

La solution Solugen présente en outre des co-bénéfices environnementaux tels que :

  • Diminution des risques de détérioration des sources d’eau potable,
  • Réduction des émissions de NH3, de COVs (composés organiques volatils) et d’H2S,
  • Solution alternative pour remplacer une partie du phosphore minéral utilisé par l’agriculture. Il est à noter que les sources de phosphore minéral sont limitées et affichent une carence à moyen terme. La fin du phosphore minéral pourrait créer une crise agricole.
  • Risques de déversements de lisier lorsque les fosses à lisier sont pleines (impact des précipitations par exemple)
  • Réduction des niveaux élevés en saturation des terres en phosphore réduisant ainsi :
    • Dégradation des cours d’eau par eutrophisation
    • Pollution de la nappe phréatique

Respect de la capacité de support de l’écosystème

  • Réduction des risques de sur épandage de l’azote et du phosphore.
  • Production responsable : valorisation accrue du lisier en tant que fertilisant en termes de période d’épandage, de contenu et de quantité, réduisant ainsi les apports nécessaires en engrais minéral aux cultures.

Résumé des avantages de la solution

Avantages Économiques Environnementaux

Sociaux

Contribution à la modernisation et accroissement de la production porcine

x

   

Création d’emplois dans la  filière porcine consécutivement à l’accroissement futur de la production

x    
Augmentation de la compétitivité de la filière porcine, notamment à l’international

x

   
Diminution considérable des coûts d’opération.

x

   
Meilleures pratiques organisationnelles et gain de temps

x

   
Diminution importante des frais relatifs à l’entretien des véhicules de transport du lisier

x

   
Diminution de l’impact des véhicules de transport de lisier sur le revêtement des routes empruntées.

x

   
Création d’une économie circulaire par la revalorisation des engrais biologiques issus du processus de traitement (azote ammoniacal, concentré de potassium, fraction solide riche en phosphore).

x

   

Gestion optimisée de l’eau

x

x

 
Réduction de 90 à 95 % des gaz à effet de serre normalement émis lors de l’entreposage et de l’épandage du lisier.

x

 
Un système Solugen traitant 10 000 m3 de lisier/an génère annuellement une réduction de 572 tCo2.  

x

 
Réduction significative de l’empreinte carbone des véhicules de transport de lisier aux fins d’épandage.  

x

 
Réduction drastique des risques d’eutrophisation des cours d’eau  

x

 

Gestion optimisée du phosphore.

 

x

 
Contribution à la préservation de la biodiversité

x

 
Diminution importante des risques de déversements accidentels de lisier

x

 
Solugen élimine 90 à 95 % des odeurs nauséabondes émises lors de l’entreposage et de l’épandage du lisier.  

x

Socio-acceptabilité. Meilleure image de marque de la filière porcine    

x

Related posts