© 2018, SOLUGEN
Partager
fr

La fertigation ou ferti-irrigation

La fertigation ou ferti-irrigation est une pratique  agricole qui consiste à combiner l’ irrigation à un apport d’éléments fertilisants sous forme liquide ou soluble via un circuit d’irrigation : canons, rampes, sprinkler, goutte-à-goutte. Nous verrons un peu plus loin les avantages que procure cette technique. Comme toute pratique qui combine plusieurs opérations en une, il en résulte des avantages notoires en termes de gain de temps et d’organisation, ainsi qu’au niveau financier notamment par la réduction de main d’œuvre requise.

La fertigation, outre ces considérations économiques et organisationnelles, permet un dosage adéquat d’engrais, et offre ainsi divers avantages à la fois au niveau agricole mais aussi sur le plan environnemental.

Processus de plus en plus utilisé pour la culture de petits fruits, les productions maraichères et en général pour la production végétale  en serriculture et les cultures hors sol, la fertigation est prisée par l’agriculture biologique. Ainsi le producteur agricole dispose d’une technique permettant d’appliquer le bon dosage, au bon moment et à la bonne concentration pour une efficacité optimale.

En termes de fertilisants on peut schématiser comme suit l’usage des types d’engrais selon les types de cultures.

Formes d’engrais Cultures
Compost, fumiers Cultures plein sol, cultures de départ en contenants (germination, croissance initiale)
Farines, granulés Cultures plein sols et contenants
Engrais solubles et liquides Fertigation productions hors sol,

Fertigation plein sol (ex : cultures maraichères)

Engrais foliaires

L’engrais, soluble ou liquide peut être appliqué à l’aide de n’importe quel système d’irrigation. Dans la production de légumes de marché frais, l’irrigation goutte à goutte est le système le plus communément utilisé pour la fertigation. L’irrigation au goutte-à-goutte, également connue sous le nom de micro-irrigation ou d’irrigation goutte à goutte, alimente progressivement  en eau le substrat . L’efficacité de l’irrigation au goutte-à-goutte dépasse 90 %, alors que celle d’un système d’arrosage est de 50 à 70 %,  consécutivement le principe de la fertigation a rapidement été adopté à petite ou grande échelle, dans de nombreux pays.

Outre les éléments mentionnés ci-dessus, la fertigation constitue aussi une méthode de fertilisation idéale dans les zones géographiques où la gestion de l’eau par sa rareté constitue un enjeu.

Avantages de la fertigation

La fertigation offre de multiples avantages au niveau agricole.  En effet en combinant irrigation et fertilisation, on limite  les passages dans les parcelles (cultures plein sol) et donc les risques de compactage des sols.

En matière de fertilisation la question du dosage est importante. En effet, un apport trop important d’azote d’un coup provoque un excès de croissance végétative ralentit la nouaison, et  impacte la floraison. La fertigation permet un dosage précis et une répartition harmonieuse des apports nutritifs sur l’intégralité de la parcelle à couvrir.

En fractionnant et en dosant les apports d’engrais, on évite ainsi  les effets indésirables des apports massifs d’engrais. Outre des éventuels excès de croissance végétative, il peut se produire des problématique liées à la surfertilisation en certains éléments,  ainsi qu’un excès de  salinité, et des problèmes de toxicité,  bore par exemple ou autres.

La fertigation permet d’acheminer l’engrais directement vers la zone racinaire là où l’absorption sera idéale, et facilitée par le fait que les nutriments sont sous forme de solution.Cette pratique contribue à un rendement supérieur  par rapport aux  méthodes classiques de fertilisation par granulés, poudres, ou farines. La répartition  des nutriments est en effet uniforme et on peut constater une augmentation du rendement allant de 25 à  50 %$

En outre, l’efficacité des engrais par la fertigation se situe entre 80 et 90 %, ce qui permet d’économiser dans certains cas  25 % des éléments nutritifs.

En ce qui concerne le cas de l’azote, l’efficacité de l’engrais en mode de fertigation est supérieure aux autres méthodes de fertilisation.

Engrais Application au sol Fertigation
Azote 30-50 95
Phosphore 20 45
Potassium 50 80

Efficacité fertilisante en pourcentage

D’autres bénéfices sont à signaler. Par exemple, dans  les zones à forte pluviométrie la perte de nutriments par lessivage est moins importante avec la fertigation. Enfin, les cultivateurs ne sont pas dépendants des conditions météorologiques pour pouvoir fertiliser leurs parcelles. Le vent,  autre exemple, n’a pas d’impact négatif sur ce procédé de fertilisation  et le ruissèlement des éléments nutritifs dissous est largement réduit

L’azote ammoniacal de Solugen : un fertilisant liquide biologique

L’ azote est l’un des nutriments essentiels  à la croissance et au bon développement des plantes. Absorbé par la plante sous forme minérale  (ammoniacale ou nitrate), il provient soit de la  minéralisation de la matière organique  soit des engrais.

Si les engrais dits chimiques sont très largement utilisés par le monde et contribuent à promouvoir les productions végétales, en revanche , leur impact au long terme sur les sols sont relativement méconnus. Sur une étude au long terme, d’une cinquantaine d’années,  menée par les chercheurs  Humberto Blanco-Canqui et Alan Schlegel , ces derniers ont validé l’influence des engrais inorganiques sur des parcelles cultivées au Kansas. Ils montrent que dans ces sols, le stockage du carbone organique a augmenté, mais qu’en revanche, la stabilité des agrégats s’est détériorée. Aussi appelés « assemblages élémentaires », les agrégats de sol sont constitués des particules minérales de sol, de ciments naturels (organiques, oxydes et hydroxydes ). La stabilité des agrégats du sol est un indicateur de la force qui retient ensemble les particules du sol. Une bonne stabilité des agrégats signifie que les particules de sol résistent aux forces destructrices de l’érosion hydrique ou éolienne et du travail du sol. Un sol en bon état est normalement associé à une bonne stabilité des agrégats.

Issu du traitement du lisier porcin l’azote ammoniacal produit par Solugen  est biologique, se présente sous la forme d’une solution mono élément (7-0-0), et se prête tout à fait à une utilisation dans l’agriculture biologique en application par fertigation.

Pourquoi les engrais liquides biologiques sont-ils durables ?

L’engrais liquide biologique de Solugen provient d’une source  renouvelable en permanence; le lisier porcin. A ce titre il s’agit d’un engrais durable et dont le processus d’extraction n’est pas lié à un prélèvement de matière première de l’environnement. Il constitue donc non seulement une source d’engrais idéale par sa concentration, sa formule à un macro-élément (N), mais en outre sa production est en adéquation avec les attentes de l’agriculture biologique en matière de préservation de l’environnement. Le terme d’éco-responsabilité s’applique  donc non seulement à son utilisation, mais aussi à sa méthode d’application et à sa technique de production

Pourquoi et quand utiliser des engrais liquides

Étant donné que les engrais liquides agissent plus rapidement que les engrais solides, ils constituent la meilleure option dans les circonstances suivantes :

  • Pour les semis qui ont épuisé les nutriments fournis par les graines nouvellement germées.
  • Lorsque les semis montrent des signes de manque d’éléments nutritifs.
  • Pour les plantes cultivées en contenant (pots)
  • Pour les plantes qui commencent leur croissance dans des sols à basse température. En ce cas Les engrais liquides sont parfaits pour renforcer les nutriments de ces plantes, car il est difficile d’absorber des nutriments tels que l’azote aux températures hivernales.
  • Rapidement absorbés les engrais liquides biologiques ont une courte durée d’action. Par conséquent, ils sont plus faciles à réguler que les engrais secs qui agissent à plus long terme.

Enfin l’avantage de l’engrais liquide par rapport aux engrais soluble réside dans le fait que l’intégralité des nutriments sont dissous dans la solution ce qui peut n’être pas le cas avec des engrais pour lesquels des particules non solubles peuvent subsister.

En conclusion

La solution ammoniacale extraite du lisier par le procédé de Solugen constitue une source durable, biologique, d’un fertilisant azoté mono-élément produit de façon éco-responsable et qui se prête tout à fait aux attentes de l’agriculture biologique, notamment en application par fertigation.

Sources:

https://www.mapaq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/Regions/ChaudiereAppalaches/Espaceconferences/SGagnon_ABCFertigation_2019-02-28.pdf

https://www.agrireseau.net/legumeschamp/documents/Yelle_Paul-Emile.pdf

https://www.mediaterre.org/terres/actu,20130611101554,5.html

https://www.mapaq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/Regions/LavalLanaudiere/Journeesagricoles2015/14h20-Serge_Gagnon.pdf

https://www.agrireseau.net/legumeschamp/documents/Yelle_Paul-Emile.pdf

https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/fertigation

https://www.bioenergyconsult.com/liquid-organic-fertilizers/

https://eorganic.org/node/4937

https://fertilisation-edu.fr/production-ressources/fertilisants-speciaux.html

http://www.cawjijel.org/fr/publication-technique-et-scientifique/128-fertigation-des-cultures-maraicheres#:~:text=Les%20avantages%20de%20la%20fertigation,%C3%A9quilibre%20ionique%20des%20fumures%20apport%C3%A9es.

 

 

Related posts