© 2019, SOLUGEN
Partager

Quand on parle d’eaux usées il est judicieux de les catégoriser  selon leur type. En effet, le type de contamination et le niveau de concentration varient selon la catégorie d’eau considérée.

Le monde agricole et les industries de transformation alimentaires génèrent des eaux usées. Ces  eaux offrent l’avantage d’être biodégradables et ne comportent  en général pas de substances toxiques, la majeure partie des contaminants étant d’origine organique. Elles se caractérisent par leur DBO  (Demande Biologique en Oxygène) et leur concentration de solides dissous et en suspension.

La DBO correspond à la quantité de dioxygène requise par les microorganismes aérobies de l’eau pour oxyder les matières organiques, dissoutes ou en suspension dans l’eau. Il s’agit donc d’un processus biologique.

 

Les différents types d’eaux usées

On distingue différents types d’eaux :

  • Les lisiers
  • Les eaux de lavage de l’industrie laitière
  • Les eaux de lavage des abattoirs qui sont concentrées en sang et fluides corporels. Ces eaux contiennent fréquemment des substances médicinales et chimiques : hormones, antibiotiques, des pesticides contre les parasites.
  • Les eaux de fromageries
  • Les eaux de lavage de légumes, dans lesquelles on y retrouve selon les cas des pesticides
  • Les effluents de traitement de fruits (canneberge par exemple)
  • Les eaux de transformation d’aliments carnés
  • Et en général les eaux intervenant dans le processus de transformation d’aliments. Dans ces dernières on y trouve des sels, des colorants, ainsi que des graisses, des acides et des alcalis.

De nombreuses entrerprises  du secteur agro alimentaire requièrent une technologie d’épuration avant un rejet dans l’environnement.

Il existe cependant des exclusions :

Les établissements industriels ayant des rejets en réseau.

Les entreprises effectuant des rejets par infiltration dans le sol (fosse septique suivie d’éléments épurateurs sans rejet dans les eaux de surface ou épandage dans les champs).

Les piscicultures.

Les entreprises de transformation de poissons et de produits marins ayant des rejets en milieu marin.

La contribution de Solugen

Solugen intervient dans le traitement des eaux  industrielles et agro-alimentaires. L’avantage de la solution réside dans le  fait que les eaux à traiter sont d’abord débarrassées des solides qu’elles contiennent, la fraction liquide est ensuite  purifiée par un processus d’évapo-distillation. Il en résulte de l’eau exempte de germes pathogènes et  un concentré liquide chargé en éléments divers   (N,P, K et autres).  Les boues résiduelles et concentrés liquides, sont selon les cas valorisables etpeuvent faire l’objet d’épandage compte tenu de leur valeur fertilisante. Les boues non valorisables peuvent être acheminées vers des centres de traitement adéquats.

Les bénéfices environnementaux et économiques sont évidents.

 

Sources:

http://www.environnement.gouv.qc.ca/eau/eaux-usees/agroalimentaire-hors-reseau/lignes-directrices.pdf

http://www.ceaeq.gouv.qc.ca/methodes/pdf/MA315DBO11.pdf